La Communauté et les situations de crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Communauté et les situations de crise

Message  Telimectar le Lun 16 Fév 2009 - 0:14

Bon. Le Meneldil soulevait la question du pouvoir passant au Polémarque en temps de crise. redéfinissons au mieux... Déja en vrac ce qui aura pu être dit concernant le polémarque et l'état de guerre.


La gestion des armées se fait habituellement en temps de paix par le curateur des armées, ou Tribun (élu de la façon habituelle) et le Polémarque (le premier prend les dispositions pour équiper la cité, sur les recommandations du second). Le Tribun est assisté de deux Gwasileus: le Magister armorum, chargé de la production de l’équipement strictement militaire (armes et armures), et l’Epimélète, commissaire préposé au ravitaillement en mets spéciaux (aptes au transport, conservations etc.) et fournissant le matériel militaire non offensif (sacoches, vêtements etc.).

Dans un tel cas, les pouvoirs passent au Polémarque.
Par situation de crise, j'entend en général un danger hyppothétique ou réel pour la cité: hommes en armes en approche, désordres profonds dans l'assemblée, ou même décision prise par l'assemblée ou les Hauts-Curateurs.

Une fois le tocsin sonné, le Polémarque seul dirige les corps et préempte le Tribun, assisté des légats qui veillent à la bonne conduite des opérations, actions dont le Polémarque a à répondre chaque semaine que dure la prise d’armes.
Si l’assemblée ne peut se tenir dans l’endroit ordinaire, l’assemblée des citoyens en arme se réunira où elle pourra, et le devra impérativement.

On distingue l’état de paix et celui de guerre, ou prise d’arme. La prise d’arme est soit décidée par les voies classique à l’Assemblée, soit déclenchée par le Tocsin du Polémarque.
Dans ce second cas, la prise d’arme doit être confirmée par l’assemblée en arme au plus tard le lendemain. Dans tous les cas, la prise d’arme doit être confirmée par l’assemblée au terme d’une durée déterminée lors de l’assemblée de prise d’arme. Cette durée ne peut toutefois excéder un mois au bout desquels l’assemblée générale réunie devra placer le collège des trois Ecclésiarques en supérieurs hiérarchiques ayant toute autorité et pouvoir sur le Polémarque, voir en nommer à titre exceptionnel un nouveau (un mois de guerre semble une situation gravissime pour une petite communauté).
Une fois la prise d’arme effectuée, les magistrats sont toutefois inamovibles et ne peuvent être révoqués pour des raisons de stabilité dans la gestion des affaires habituelles. Cependant ils auront tout de même à répondre de leurs actions une fois l‘état de paix voté.



Échappe aux règles d’élections classiques le Polémarque, ou curateur du guet, élu par les citoyens aptes à servir les armes (ou Ambacti, vu que ceux ci sont plus à même de juger des capacités d'un tel citoyen(-ne) et ayant un parcours particulier (cf. le chapitre des armées).


Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que le Polémarque agit sur demande de l'assemblée ou de son propre chef. Il agit pour préserver la cité lorsqu'elle est en péril, qu'elle est en situation de Crise. Le plus souvent le péril peut être extérieur (il en résulltera simplement l'entrée en "état de guerre", qui peut être une simple veille ou des postures plus actives selon la necessité), mais éventuellement, il n'est pas exclu que la cité aie à se protéger d'elle même. Ce peut être le cas quand :

_Le Grand consensus n'est plus respecté par une partie des curateurs ou des citoyens, et que l'action des hauts curateurs n'a pas pu parvenir à régler le dysfonctionnement (qui aurai dû conduire à la création d'une cité-soeur en accord avec la conviction de ces citoyens).

_la sédition ou des désordres civils divers que les curateurs sont dans l'incapacité de résorber

_lors de troubles à l'ordre public nécessitant un pouvoir executif au service des curatelles de veille.

Dans ces cas-là l(autorité du polémarque est un garde-fou, un gage de sécurité, tout en restant un outil certes arbitraire, mais pour une durée courte et toujours soumise à l'oeil des hauts curateurs et du curateur des armées (ou Tribun).

Meneldil, que puis-je rajouter selon toi avant de mettre en forme? Laughing
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Communauté et les situations de crise

Message  Meneldil le Lun 16 Fév 2009 - 2:01

Pas grand-chose, je trouve que ces développements améliorent grandement ton système politique. Je suis content qu'on soit arrivé là.

En revanche, je ne comprends pas bien le rôle et l'utilité du curateur des armées.
avatar
Meneldil
Arquen
Arquen

Masculin Nombre de messages : 708
Age : 34
Localisation : Mayotte
Emploi/loisirs : Prof d'histoire-géo
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tol-ardor.org/1Accueil.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Communauté et les situations de crise

Message  Telimectar le Lun 16 Fév 2009 - 12:08

En fait, c'est que le Polémarque dirige les citoyens en arme. Le curateurs lui, gère en temps de paix pour ne pas que le Polémarque aie le loisir de faire exactement ce qui lui chante et puisse préparer n'importe quoi (ça reste un chef militaire), et se contente de veiller autour de la Cité.
Du coup, c'est un curateur classique qui se charge de préparer tout ce qui est nécessaire d'avoir en temps de trouble, d'entretenir d'éventuelles structures militaires (palan, etc.) ou d'en créer de nouvelles, sur recommandation du polémarque.

En outre son rôle est aussi capital en temps de crise : il est un frein à l'omnipotence du Polémarque, qui bien que temporaire, reste un danger potentiel pour la Cité même (cf le cas des dictateurs romains, qui refusaient souvent de rendre le pouvoir au bout du temps imparti). Ainsi, il est un médiateur entre ce que pensent les citoyens et le Polémarque, et en cas de problème, il peut saisir les hauts curateurs pour démettre un Polémarque qui outrepasse ses objectifs fixés :

_objectifs stratégiques définis par l'assemblée en arme (car dans ces assemblées, le polémarque définit le cadre de son action, vu que le but est bien la transparence et d'informer les citoyens sur ce qui va être entrepris...),
_contencieux divers,
_questions ethiques, morales : stricte défense du territoire, démonstration et intimidation plutôt qu'attaque frontale et directe etc.

Certes en cas de Crise les pouvoirs sont exceptionellement aux mains d'un seul homme jugé capable, mais cela ne dispense pas d'avoir un garde fou dont le rôle est de toujours servir de médiateur entre les citoyens et l'autorité d'urgence.
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Communauté et les situations de crise

Message  Meneldil le Mar 17 Fév 2009 - 17:11

D'accord.
avatar
Meneldil
Arquen
Arquen

Masculin Nombre de messages : 708
Age : 34
Localisation : Mayotte
Emploi/loisirs : Prof d'histoire-géo
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tol-ardor.org/1Accueil.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Communauté et les situations de crise

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum