De l'eau et de sa potabilité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De l'eau et de sa potabilité.

Message  Telimectar le Lun 16 Fév 2009 - 19:21

Bon, puisque personne ne parle de bière ou de frênette, et bien je dois jetter mon dévolu sur l'eau!
plus sérieusement je répond encore ici au jeune Malbiofe qui doute sérieusement de notre capacité à obtenir régulièrement une eau de qualité sans une technologie (chimique?) avancée.

Alors qu'est ce que j'en pense, qu'est ce que j'envisage?

Tout d'abord la pollution des sols est incontestable, et les eaux de source de qualité sont rare.

La pluie même n'est plus forcément bonne et ce sur l'ensemble du territoire, fonction des vents dominants, de la proximité de bassins de pollution, etc.


Donc; pour quand même boire de l'eau ... il faut bien savoir que l'eau que nous buvons n'est pas seulement l'eau. Elle nous apporte également une part non négligeable d'oligo-éléments et de minéraux ( on ne le dira jamais assez, mais le calcium, c'est pas que dans le lait...). Donc on ne peut non plus se contenter d'eau de pluie traitée, de rosée, de distillation... de toute façon il ne faut pas non plus une eau asceptisée, le principal etant qu'elle soit propre, et non souillée (c'est à dire que le bassin versant sera étroitement surveillé).

Alors pour traiter des eaux de source....
-déja mécaniquement : un système de philtre en sable pour retenir les plus grosses particules en suspention dans l'eau.
-Ensuite par osmose : un système de lagunage assez long (minimum 5 mètres linéaires par personne de mémoire) comportant des plantes accumulatrice de polluants divers. Généralement il s'agit de plantes à rizhomes (Iris) ou à fort développement (roseaux divers). Toutefois, ces plantes sont à éliminer régulièrement ainsi que la vase qu'elle peuvent précipiter dans le canal, car elles vont fixer métaux lourds et autres substances néfastes.
Le problème est encore de trouver où vider ces déchets...en aval, certes, mais dans un endroit ou le ruissellement serait minime? l'incinération pour stocker dans de l'argile?...vu que la pollution n'est pas toujours dégradable.
-Enfin un système plus fin : philtre à charbon (si j'arrive à le rendre actif ce serait l'idéal, mais ça semble très technique), permettant d'inhiber des bactéries, et autres microorganismes néfastes. Il est aussi à changer régulièrement, mais reste efficace si le charbon est fait de la bonne essence et à la bonne température...(cf le texte sur la bière, boisson qui elle aussi nécessite une eau purifiée). Et enfin un éventuel traitement solaire : les rayons UV finissent de détruire des microorganismes néfastes rescapés XD

Les autres traitements visant à receuillir de l'eau...rosée et pluie, à intégrer au système de traitement avant le système de traitement mécanique.

après pour de l'eau en urgence, il y a aussi moyen via la transpiration végétale, et la condentation que l'on peut récupérer...


Dernière édition par Telimectar le Sam 12 Déc 2009 - 19:02, édité 1 fois
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'eau et de sa potabilité.

Message  Malbiofe le Mar 17 Fév 2009 - 16:43

Salutation. Cool

Je te remercie pour l'explication lol.
Mais est-ce vraiment réalisable car cela doit demander du travail, de la place, des matieres premières.
Donc ouai je suis casse pied mais l'eau me préoccupe plus que la nourriture (encore que !!!!!!!!!).
Et je ne doute nullement de "vos " capacités a obtenir de l'eau potable : c'est que j'ai vraiment fait des recherches et n'ai trouvé que la solution des ultra violet, le sable, le charbon (et encors je croyais que s'il n'était pas actif il ne servait a rien lol).
Et voila aprés j'ai oublier lol.
Donc sur ce encore merci pour ces explications!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Cordialement, Malbiofe.


Dernière édition par Telimectar le Jeu 5 Nov 2009 - 10:28, édité 1 fois (Raison : ortho)
avatar
Malbiofe
Heru
Heru

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 26
Localisation : Là où tout à commencer !!!
Emploi/loisirs : Apprenti artisant/Sport
Humeur : Soif d'apprendre
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'eau et de sa potabilité.

Message  Telimectar le Mar 17 Fév 2009 - 17:42

bon, et il faudrait que je me souvienne, mais si c'est le traitement des bactéries qui t'interpelle, je peux te dire que faire bouillir suffisament longtemps une eau traitée mécaniquement, décantée etc, ça suffit déja...
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'eau et de sa potabilité.

Message  Malbiofe le Mar 17 Fév 2009 - 17:53

Oui jeconnait le principe de l'ébulision je croit de mémoir que c'est 3 minute a 100° qui élimine cazi 100% des bactérie mais cela depend d'ou tu est (je parle d'altitude ) plus tu monte moin ton feu produit de chaleur donc tu prend plus longtemp pour faire bouillir ton eau (et ouai c'est du au manque d'oxygéne (putai* je suis tros intelligent lol)).
Et pour retenir les métaux lours ceson des plantes que tu utilise?
avatar
Malbiofe
Heru
Heru

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 26
Localisation : Là où tout à commencer !!!
Emploi/loisirs : Apprenti artisant/Sport
Humeur : Soif d'apprendre
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'eau et de sa potabilité.

Message  Telimectar le Mar 17 Fév 2009 - 18:13

Effectivement, ainsi que la vase qu'elle formeront, avec la décantation. par contre, les animaux qui mangent ces plantes les fixeront à leur tour dans leur graisses... tu vois le truc? donc il faudra réussir à stocker...pas gagné.
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'eau et de sa potabilité.

Message  Telimectar le Sam 12 Déc 2009 - 19:07

je viens de retrouver un excellent site qui traite le problème scientifiquement et dans sa globalité. Non seulement il colle à notre éthique, mais il donne des réponses pragmatiques (le rêve).

il s'agit d'Eautarcie.

L'idée maîtresse du nouveau génie sanitaire

En tout premier lieu, il faut s'imprégner de l'idée suivant laquelle la gestion de l'eau, celle de la biomasse animale (humaine) et végétale sont intimement liées entre elles. Cet ensemble est aussi lié aux problèmes climatiques et énergétiques dans le monde.

Toute solution technique proposée doit tenir compte du fonctionnement des grands cycles naturels de l'eau, du carbone, de l'azote, du phosphore et des autres éléments. A cause des interdépendances intimes, il n'est pas raisonnable de prendre une décision en matière d'assainissement des villes sans tenir compte de toutes les implications sur la gestion des matières (déchets) organiques. Cette vision globale demande évidemment des connaissances qui dépassent celles de la plupart des spécialistes, mais aussi une méthodologie de travail pour laquelle ils n'ont pas été formés.
(...)
six principes:

1. Adapter la qualité de l'eau aux usages qu'on en fait.

2. Organiser la gestion coordonnée de toutes les ressources disponibles en eau.

3. Éviter, autant que faire se peut, le déversement des eaux usées traitées ou non dans une eau de surface. Utiliser au maximum le pouvoir épurant remarquable et gratuit du sol et des plantes.
4. Les eaux vannes et les eaux grises doivent être collectées et traitées séparément. Pour le traitement des eaux vannes, on utilisera le principe de la TLB (toilette à litière biomaîtrisée).
5. Les déjections hupmaines et animales ne doivent, en aucun cas, être déversées dans l'eau. Elles doivent être traitées pures ou, à l'état concentré, ensemble avec les déchets cellulosiques pour en faire de l'humus pour le sol, après un compostage correct.
6. Toute la biomasse azotée (animale) et carbonée (végétale) contenue dans les déchets doit être mobilisée pour des traitements conjoints en vue de la retourner dans le sol sous forme d'humus.

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'eau et de sa potabilité.

Message  Ashva le Dim 13 Déc 2009 - 9:51

Oui, c'est très sensé et cohérent tout ça...

Après, je rajouterais simplement que l'eau est potable plus souvent qu'on ne pense pourvu qu'on ne fragilise pas son corps avec des théories d'aseptisation stupides.
avatar
Ashva
Arato
Arato

Masculin Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Là où toute aurore s'élève...
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'eau et de sa potabilité.

Message  imaskar le Sam 28 Mai 2011 - 1:03

"Après, je rajouterais simplement que l'eau est potable plus souvent qu'on ne pense pourvu qu'on ne fragilise pas son corps avec des théories d'aseptisation stupides."

exact n’empêche que pour l'instant nous somme je pense tous dans cette état de fragilité et que quand on va commencer à arrêter... va pas falloir qu'on est énormément de chose d'autres à faire, enfin vous voyez surement de quoi je parle.

il serait surement pratique d'avoir quelques techniques pour vérifier la propreté de l'eau, pour faire bouillir l'eau il me semble que la technique du four solaire marche plutôt bien, un four uniquement dévoué à ça pourrais même être encore plus efficace qu'un traditionnel, et on pourrait laisser l'eau bouillir toute la journée avec une récupération de la buée.

pour vérifié la présence de métaux par contre pas d'idée, quelques petites technique ne nécessitant pas trop de matériel pourrait nous permettre de creer une sorte de mini labo mais la comme ça je voit pas bien comment faire pour évité les réactifs ultra chimique et néfaste pour tout

pour l'eau de pluie spécifiquement, il ne doit pas y avoir beaucoup de métaux différents qui arrive à voyager par ce biais, si on peut en cibler deux trois, sa diminuera les recherche d'autant.

déjà en combinant la méthodes des roseaux suivie d'une ébullition on devrait s'en sortir.
avatar
imaskar
Ambacte
Ambacte

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Angers
Date d'inscription : 24/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'eau et de sa potabilité.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum