Elaboration d'une Charte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elaboration d'une Charte.

Message  Telimectar le Lun 30 Nov 2009 - 2:16

La charte est le préliminaire que tout le monde doit signer et s'engager à respecter avant d'entrer dans Nildanirmë.

C'est la clause de sauvegarde qui permet à la vie en communauté de rester sur les rails, quoi qu'il advienne,en faisant que le but ne soit pas perdu (et surtout que notre chemin ne dévie pas trop).

Je commence à mettre un texte de base, et dès que vous voyez quelquechose à rajouter/modifier/jeter, exprimez-le en vert/rouge en l'incluant dans le passage ou vous le pensez utile.



La communauté est soumise au Grand Consensus* défini dans la constitution de Nildanirmë. Elle réunit des personnes libres et adultes, autonomes et responsables, qui s'arrangent entre elles par le dialogue consensuel, dans la fraternité, au sein une communauté économe à tendance décroissante et autarcique. La finalité du projet est la possibilité pour chacun de ses membres de satisfaire ses besoin primordiaux, de sens, de cohérence, d'harmonie avec les autres, à travers l'action et l'engagement en faveur des causes qui leur sont chères.

I : responsabilité et gestion
a) En tant que personne, adulte autonome, chaque membre est pleinement corresponsable du projet.
b) Les membres-citoyens se réunissent lors d'assemblées hebdomadaires, et doivent être présent (sois physiquement, ou via des procurations : sans cela, pas d'A.G.) dans la mesure où les décisions qui y sont prises engagent tout le monde.
c) Des bilans d'information suivront régulièrement les décisions collectives pour communiquer à tous l'avancée des affaires.
d) Les dépenses communautaires seront dirigées hiérarchiquement 1 par l'éthique, 2 par l'intérêt commun, et 3, par l'intérêt de chacun.
e) Chacun verse une somme proportionelle de ses revenus pour subvenir à la gestion quotidienne (achat de materiel, de dépenses incompressibles aventageuses en groupe...) de 1/5e(?) de ses revenus. A charge pour la communauté de nourrir, chauffer, loger, et d'offrir des activités à ses membres.

II : Biens commun
a) Les biens commun sont partagés, utilisés à tour de rôle ou selon la nécessité, mais sans prévalence d'un individu sur un autre dans leur usage.
b) L'utilisation de ces biens communautaires doit être organisée : planning d'occupation/utilisation, materiel toujours rangé à sa place et en état de fonctionner (ou sinon on le met à réparer).
c) Les tâches domestiques communautaires (comme faire à manger) sont équitablement réparties et nulle exonération ne saurait être tolérée sans le consentement motivé de tous.

III : propriété privée
a) La propriété privée ne nous semble pas préjudiciable si elle est raisonnable et mesurée : ne pas habiter une surface beaucoup trop grande (ou petite), ne pas posséder plus de terre que ce que l'on peut cultiver de ses mains; autour de 400m2 (grand maximum 800m2 si les possessions de la communauté le permettent).
b) La communauté s'autorise elle-même à posséder un nombre limité de terres cultivées (un hectare par habitant) mais un nombre illimité pour ce qui est de terres laissées à la nature (étang, marais, forêts etc.) et protégées.
c) Chacun est libre de faire ce qu'il entend chez lui dans la mesure où il ne contrevient pas à la présente charte


IV : Application de tous
a) Rejet des satisfactions materielles au profit de la satisfaction de ce que nous sommes, de la congruance de ce que nous faisons avec ce que nous pensons.
b) D'un certain nombre de valeurs que nous défendons : intégrité, l'attention aux autres, l'ouverture au dialogue, le détachement par rapport à des besoins pouvant être sources de désagrément pour autrui, le dévouement au service de la communauté.
c) L'entente de tous passe par le respect de ce que nous sommes chacun, de nos différences, et par l'absence de tout discourt prosélyte visant à convertir, convaincre au profit d'un dogme, ou rabaissant autrui par ce qu'il n'est pas de notre avis.

V En fonction des situations, Les membres s'autorisent à ajouter des articles à la présente charte, sous réserve d'une nécessité impérieuse et de l'accord unanime et franc de tous.

+++++

*Je remet ici le texte du Grand Consensus
Point I du Grand consensus. Ce qui fait toute la justification de notre assemblée; c'est l'ensemble des objectifs vers lesquels nous tendons: le postulat de base est que l'humain existe pour le bonheur, qui est réalisable via les institutions de la société et par l’œuvre des gouvernements; les conditions du bonheur et les règles du gouvernement sont dans la nature; la raison de l'humain a son emploi dans la découverte des lois naturelles et dans leur application en vue du progrès continu de l'humanité.
Point II. La prééminence de la nature sur l’homme comme la prééminence d’un Tout sur une partie. (la nature, comme émanation direct du concept de "Logos", que nous respectons comme l'enfant respecte ses parents).
Point III. La recherche du bonheur pour l’Homme, via la vertu socratique (courage, justice, tempérance et prudence) et le corps de ses vertus filles.
Point IV. Un amour inconditionnel pour tout ce qui est vie, car la vie est la flamme du Logos.
Point V. Pour conserver une stabilité à la cité, il est des choses auxquelles on ne doit toucher. Il s’agit en premier lieu du Grand consensus: Il est le point de repère fédératif, le paradigme de notre micro-société, et l‘amputer signifierait saper l‘intégrité de la communauté. Les hauts curateurs; gardiens de ce consensus et ultimes protecteurs des citoyens. La vie voir l’intégrité physique d’un citoyen. La liberté de parole.
Qui attente à ces chose ne peux plus être considéré comme citoyen, et déchu, ne peut que s‘exiler. Car le citoyen est sacré. Il est l’objet supérieur dont l'intégrité conditionne l'intégrité de nos actions. Ceci implique que si le paradigme doit changer, c'est que la cité doit mourrir en donnant vie à une autre cité!

+++++

Manifeste d'Oasis en tous lieux.

Je vous soumet les seize "idées forces" qui ordonnent le mouvement fondé par Pierre Rabhi :le but étant de savoir si l'on intègre officiellement ou pas ces exigeances dans la charte. Pour ma part, elles me semblent très pertinentes.


1. Mettre l’humain et la nature au cœur du développement.

2. Recourir à la terre comme alternative pour un changement de vie.

3. Développer les cultures vivrières pour l’autosuffisance alimentaire selon les principes de l’agroécologie (produire sans détruire).

4. Etre acteur du développement local.

5. Etablir une solidarité ville – campagne sur la base d’une fédération de tous ceux qui adhèrent aux valeurs que les Oasis veulent servir et promouvoir.

6. Avoir un regard responsable sur nos besoins et nos modes de consommations. Adopter la sobriété de vie comme valeur de bien – être.

7. Recréer le lien social authentique par l’écoute, le partage et la solidarité.

8. Privilégier les échanges de proximité dans une démarche d’autonomie (système ouvert) et non pas d’autarcie (système fermé).
[edit Telimectar : sans vouloir jouer sur les mots, l'autarcie est recherche d'autonomie, et tant qu'une autarcie n'est pas totale, elle n'est pas enfermement...or l'autarcie totale est un mythe. Donc je pense que nous pouvons toujours parler de notre "tendance autarcique" sans contrevenir au sens que P. Rabhi donne à cette démarche]

9. Dans une Oasis chaque personne est créatrice et responsable de son activité économique et financière.

10. Encourager les péréquations financières fondées sur la régulation des ressources.

11. Favoriser la pluriactivité des personnes à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Oasis.

12. Repenser l’accès à la propriété, son usage et sa pérennité.

13. Promouvoir un habitat écologique à faible coût.

14. Privilégier un habitat de proximité qui respecte la vie privée de chacun.

15. Se souvenir qu’avant d’être un refuge, l’Oasis est à construire.

16. Unir les Oasis dans une dynamique de réseau, régionale, nationale, internationale.


Dernière édition par Telimectar le Mar 1 Déc 2009 - 0:55, édité 3 fois

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Meneldil le Lun 30 Nov 2009 - 15:49

Pas mal. Mais tu ne parles pas d'un éventuel maintien de la propriété privée à Nildanirmë, et dans quel cas. Ca manque un peu je trouve.

Pour les Oasis, à mon avis ça n'a pas sa place dans la Charte. Ce sont souvent de bons principes, mais :
1/ tous ne sont pas super ; par exemple, "recourir à la terre comme alternative pour un changement de vie", là, comme ça, sans commentaire, je trouve ça spécieux et creux.
2/ il y a plein d'articles qui concernent les Oasis en particulier, qui me semblent être un projet assez différent du tien ; les deux peuvent se recouper, mais seulement partiellement je pense.
avatar
Meneldil
Arquen
Arquen

Masculin Nombre de messages : 708
Age : 34
Localisation : Mayotte
Emploi/loisirs : Prof d'histoire-géo
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tol-ardor.org/1Accueil.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Telimectar le Lun 30 Nov 2009 - 18:42

"recourir à la terre comme alternative pour un changement de vie"
ça veut simplement dire que le projet doit avoir une composante agricole, c'est tout : ne pas seulement se contenter de vivre à la campagne, mais aussi vivre par la campagne....

L'oasis en fait, c'est pour remettre la campagne comme centre d'une vie et y recréer du lien social, une vie intellectuelle etc. (sous entendu il est stupide que la campagne ne serve plus qu'a nourrir les villes, et que toutes les activités -intellectuelles et autres- n'y aient pas plus de place).

Pour la propriété privés, tu as raison de signaler ce qui est certainement un oubli :
cet aspect aussi doit être mis au clair.

Donc comme pour le projet final, il faudrait qu'il soit bien clair que :
- Une partie des terres est gérée par la communautée (bois, viviers, champs communautaires).
- Qu'il est aussi laissé à chacun la possibilité de cultiver ce dont il peut s'occuper (disons que 400m2 semblent bon? > 20m sur 20m, et jusqu'à un demi-hectare si les disponibilités en terre le permettent) pour des cultures personnelles.
- Idem pour les animaux, il y aura un cheptel communautaire pour ce que nous jugerons tous utile (une vache pour faire du beurre? des poules et des animaux de basse cour?) mais chacun doit aussi pouvoir avoir des animaux s'il le désire. Toutefois il en est alors seul responsable, ou co-responsable avec ceux qui le voudraient.

Et en parlant d'animaux, un hic :
Je veux parler des chiens et chats. Plus j'y pense, plus je trouve que nous aurions intérêt à nous en passer :
- Premièrement ce sont des animaux prédateurs qui font du dégât sur les milieux naturels (ils peuvent même tuer sans en avoir l'absolue nécessité, par notre faute c'est certain).
- Ils sont aussi vecteurs de parasites/maladies et sont allergènes
- Ils posent le problème de la liberté de chacun : si quelqu'un veut un chien de compagnie, qu'est ce qui empêche tout le monde d'en avoir un, et cela peut devenir un vrai facteur de discorde (le chien d'un tel a mordu un tel, a engrossé la chienne d'un tel, a fait caca devant la porte d'un tel etc.). Nous savons tous qu'avec nos animaux, nous pouvons aisément être stupide/gaga et tout leur pardonner...(m'enfin, c'est le même problème avec les enfants Laughing )
- D'un simple point de vue éthique, avoir un animal de compagnie me semble néfaste, dans la mesure ou nous maintenons un animal captif affectivement, et que nous les rendons dépendant de nous (enfin, ça c'est plus les chiens...). L'idée me semble égoïste en fait.

Donc pour les chiens et chats, ne serait il pas préférable d'en avoir uniquement s'ils s'avèrent utiles? (trop de souris, invasion de lapins nécessitant la chasse, garde d'un troupeau...)

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Meneldil le Ven 4 Déc 2009 - 10:54

C'est marrant comme parfois tu es anar comme c'est pas permis, sur des points où moi j'aurais tendance à encadrer les choses, et comme sur d'autres thèmes tu es liberticide au possible... Laughing Interdire les animaux de compagnie ? C'est une blague... Réponse point par point.

1/ Ce sont des prédateurs, et ils font du "dégât" ? Bah, pas plus que nous, et pas plus que d'autres prédateurs. Pour ma part je pense que dans un système sans poison répandu par terre, les chiens et les chats seront indispensables pour chasser les rats.

2/ Ils sont vecteurs de parasites et allergènes ? Là encore, pas plus que la poussière... Est-ce que tu vas fliquer les gens pour vérifier qu'ils passent le plumeau sur les meubles ? Et comme je l'ai dit, ils contribueront à l'éradication d'animaux qui véhiculent des maladies bien plus graves.

3/ Ils posent le problème de la liberté de chacun ? Je ne vois pas en quoi. Selon moi tu poses mal le problème. Tu me rappelles un propos d'Alain (le philosophe), dans lequel il dit qu'il y a deux catégories de maisons : celles où tout le monde s'interdit tout, parce que chaque chose gêne toujours quelqu'un. Exemple : dans une communauté, il y a toujours quelqu'un qui ne supporte pas qu'on claque les portes, un autre qui ne supporte pas qu'on éternue, un autre qui ne supporte pas qu'on ouvre une fenêtre ; donc personne n'éternue, ne claque de porte ou n'ouvre de fenêtre. Et l'autre catégorie de maisons, c'est celles où les gens qui sont gênés modèrent leur énervement et, en échange, peuvent eux aussi faire ce qui gêne (modérément) les autres. Je préfère vivre dans la seconde catégorie... C'est pareil pour tes chiens et chats : oui, ça va en gêner certains ; mais si on s'interdit tout ce qui va gêner certains, on n'est pas sortis de l'auberge...

4/ Je ne vois pas le problème éthique. Que ça plaise ou non à certains, il existe des animaux qui vivent ordinairement dans la dépendance de l'Homme (les moutons, les chiens, et même les chats domestiques, mon cher). Ca ne veut pas dire qu'ils ne peuvent en aucun cas s'en sortir sans nous (un chat peut, un mouton ne peut pas...). Mais ça veut dire que leur caractère domestique est conforme à leur nature.

Sinon, j'aime bien tes idées sur la propriété, mais tu ne règles pas la question des propriétés de détail : mon lit, mes livres, mes tableaux... Je suppose que tu maintiens la propriété privée pour ces choses ?
avatar
Meneldil
Arquen
Arquen

Masculin Nombre de messages : 708
Age : 34
Localisation : Mayotte
Emploi/loisirs : Prof d'histoire-géo
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tol-ardor.org/1Accueil.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Telimectar le Lun 7 Déc 2009 - 1:58

Mdr liberticide, n'exagérons rien..je soulevais juste la question... Laughing

alors point par point XD

1 : J'ai bien dit que nous pourrions les prendre s'ils avaient une utilité. En l'occurrence, chasser les rongeurs, c'est une utilité...tu vois Wink
2 : moui, enfin, c'est connu : les chats sont une mauvaise chose pour les enfants car leur salive est autrement plus allergène que la poussière... Quand aux chiens, ils sont tout simplement sales je vous explique pas en quoi, vous pouvez deviner.
D'un autre coté je suis pas pour aseptiser, mais ce sont des faits avec lesquels il faudra composer.
3 : J'aime beaucoup la réflexion d'Alain (et tout en général chez lui Laughing). mais pour moi il y a bien un degré dans ces choses tolérables ou pas. Par exemple un chien, c'est une vraie pollution sonore (et la chatte en chaleur, n'en parlons pas Laughing). Et pour moi, comme c'est un être vivant, tu n'en est pas forcément le maître, dumoins autant qu'une flute (si tu joue vraiment trop mal, c'est pas un problème, tu peux arrêter d'en jouer) ou qu'une pollution fécale : toi tu peux aller au coin réservé pour ça, mais ton chien lui, s'en contrefiche; et uriner sur une porte pour un chat, c'est tout ce qu'il y a de plus légitime (marquage de territoire oblige).
Donc ce sont des désagréments autrement plus envahissant qu'une gêne passagère sur laquelle on peut invoquer la "tolérance". (et je te rappelle que c'est moi qui dit ça, l'amoureux des chats).
4 : Et d'un point de vue éthique, je te rapelle que les fondamentaux de Nildanirmë reposent sur l'horreure de l'asservissement, l'indépendance, et le respect de l'ordre de la nature. Assurément, un animal qui a besoin de l'homme pour survivre est contre nature. En cela la domestication est un mal, rien d'autre qu'une commodité pour nous servir et sans égards pour la vie.
Je ne veux pas non plus tirer un trait sur ça, le mal est fait, mais je n'en veux pas non plus profiter un max : Dans le village il est hors de question d'avoir du bétail spécialisé (vache à lait, poule à viande etc.) Mais bien des espèces se rapprochant au maximum d'espèces sauvages.
D'ou la non pertinence de
"leur caractère domestique est conforme à leur nature."
pour le cas de Nildanirmë
Aussi je considère les animaux comme des personnes (non pas exactement comme nous, mais ils ont leur caractère, leur vie, leurs envies etc.) Et je suis désolé, mais pour moi, dire qu'on peut en être "responsable"...d'un point de vue légal, c'est sûr, mais en absolu, c'est une sacrée sottise : tu ne peut jamais prévoir comment peut se comporter un animal, et encore moins lui demender d'être conscient de ses actes, comme on le demande aux gens du projet : Ce que j'entends par là, c'est qu'un chien aussi peut avoir ses têtes (idem pour un chat) et pourrir la vie d'un membre qui n'est pas à l'aise avec etc.

Pour le reste de la propriété privée (vais amender ça), évidemment, chacun possède ce qu'il veut en privé, et fait comme bon lui semble avec cela. Maintenant il y aura bien sûr des choses "en commun" que ce soit des outils, une bibliothèque, un garde meuble...
Suis pas si communiste Laughing

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Ashva le Lun 7 Déc 2009 - 7:59

Personnellement, je ne pense pas qu'il soit judicieux de prendre des textes extérieurs, quel que soit leur intérêt intrinsèque. Je crois qu'il est important que nous soyons nous-mêmes...

Par contre je rejoins pleinement l'avis de Teli sur les animaux domestiques et l'interdiction des chats et chiens. Il y a une foule d'arguments qui le justifierait, dont beaucoup seraient suffisants à eux seuls, comme simplement le fait que ce sont des animaux dont la reproduction échappe très facilement à tout contrôle. Le texte à ce propos sur la charte pourrait à mon sens uniquement accepter les herbivores à la reproduction non prolifique.


La communauté est soumise au Grand Consensus défini dans la constitution de Nildanirmë. Elle réunit des personnes libres et adultes, autonomes et responsables, qui s'arrangent entre elles par le dialogue consensuel, dans la fraternité, au sein d'une communauté économe à tendance décroissante et autarcique. La finalité du projet est la possibilité pour chacun de ses membres de satisfaire ses besoin primordiaux, de sens, de cohérence, d'harmonie avec les autres, à travers l'action et l'engagement en faveur des causes qui leur sont chères.

I : responsabilité et gestion
a) En tant que personne, adulte autonome, chaque membre est pleinement corresponsable du projet.
b) Les membres-citoyens se réunissent lors d'assemblées hebdomadaires, et doivent être présent (sois physiquement, ou via des procurations : sans cela, pas d'A.G.) dans la mesure où les décisions qui y sont prises engagent tout le monde.
Je verrais plutôt : Les membres-citoyens se réunissent lors d'assemblées hebdomadaires où la présence de tous est souhaitée dans la mesure où les décisions qui y sont prises engagent chacun. La voix des absents rejoint automatiquement le consensus des personnes présentes.
c) Des bilans d'information suivront régulièrement les décisions collectives pour communiquer à tous l'avancée des affaires.
d) Les dépenses communautaires seront dirigées hiérarchiquement 1 par l'éthique, 2 par l'intérêt commun, et 3, par l'intérêt de chacun.
e) Chacun verse une somme proportionelle de ses revenus pour subvenir à la gestion quotidienne (achat de materiel, de dépenses incompressibles aventageuses en groupe...) de 1/5e(?) de ses revenus. A charge pour la communauté de nourrir, chauffer, loger, et d'offrir des activités à ses membres. Si pas de revenus ou revenus très faibles, mesure doit être faite du travail accordé par le membre à la communauté et/ou du bénéfice de sa présence.
avatar
Ashva
Arato
Arato

Masculin Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Là où toute aurore s'élève...
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Telimectar le Jeu 25 Mar 2010 - 18:00

Je répond un peu tard ^^

Pour ma part, je ne suis pas d'accord avec la proposition
La voix des absents rejoint automatiquement le consensus des personnes présentes.
Il me semble que même absent, les membres doivent s'impliquer, c'est un devoir, et donc donner une procuration afin que ne soit pas contesté par la suite la décision qui aura été prise lors de leur absence.
Pour ce faire, peut être demander à chacun d'établir une liste de personne à qui l'on donne sa voix en cas d'absence?

Si pas de revenus ou revenus très faibles, mesure doit être faite du travail accordé par le membre à la communauté et/ou du bénéfice de sa présence.
Du moment que cela ne met pas en péril l'équilibre financier/ que cela est validé en communauté, ce me semble effectivement juste...

Par contre je ne vois pas le souci de :
dans la fraternité, au sein d'une communauté économe à tendance décroissante et autarcique.

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Teva le Jeu 25 Mar 2010 - 18:09

Telimectar a écrit: a) En tant que personne, adulte autonome, chaque membre est pleinement corresponsable du projet.

En clair, le projet est soluble dans la démocratie...
avatar
Teva
Tirno
Tirno

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 24/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://altervillage.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Telimectar le Jeu 25 Mar 2010 - 18:16

Aucun rapport!?

Autonomie et responsabilité, voila déja deux choses qui sont antinomique avec la "démocratie" XD

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Teva le Jeu 25 Mar 2010 - 19:19

Ah bon ? On est autonome mais on n'a pas le droit de proposer son avis ?
avatar
Teva
Tirno
Tirno

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 24/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://altervillage.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Telimectar le Jeu 25 Mar 2010 - 19:45

Teva tu es terrible : tu as la parole ici, tu proposes ce que tu veux, alors ne t'offusques pas par ce que je trouve une de tes proposition peu logique et argumente là plutôt.

A moin que tu ne sois pas assez autonome dans ta tête pour mener un raisonement à son terme? Wink


Dernière édition par Telimectar le Jeu 25 Mar 2010 - 20:54, édité 1 fois

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elaboration d'une Charte.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum