digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Telimectar le Sam 2 Fév 2013 - 19:51

pour les abeilles douces, je suis des plus sceptique... Du moins je n'y crois pas plus que de voir un jour l'Homme devenir intelligent... Rolling Eyes

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Ashva le Sam 2 Fév 2013 - 19:56

Alors, quand l'homme sera tout intelligent, les abeilles seront toute douce ^^
avatar
Ashva
Arato
Arato

Masculin Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Là où toute aurore s'élève...
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Telimectar le Sam 2 Fév 2013 - 19:58

Hum, en fait non XD car comment pourraient-elles alors se défendre contre tous les autres pilleurs que la nature leur opposent (même les martres ou les sangliers sont gourmands de miel, on ne le dis pas assez ^^)

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Ashva le Sam 2 Fév 2013 - 20:02

Les abeilles sont déjà suffisamment intelligentes et sensibles pour différencier les pilleurs de la nature et l'homme... Tu vas me dire que nous en sommes, des pilleurs, mais je crois que l'abeille fait partie de ces forces qui sont venues sur Terre pour aider le difficile cheminement humain.

Et puis, on pourrait imaginer des logements apicoles futuristes sécurisés - un peu comme des serres intégrées aux maisons pour faire pousser des fruits et légumes sans l'agression du climat et des gastéropodes et autres friands de potagers Smile
avatar
Ashva
Arato
Arato

Masculin Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Là où toute aurore s'élève...
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Telimectar le Sam 2 Fév 2013 - 20:33

Là tu pointes du doigt une divergence entre nos visions du monde Laughing à mon sens, les agressions du climat et des gastéropodes sont une nécessité : sans agression, on s'affaiblit, un peu comme quand on dit que les difficultés nous grandissent... Et quoi qu'il advienne, bien que je pense aussi que les abeilles sont une vrai bénédiction, il demeure que nous sommes et resterons des voleurs (mais nous pouvons voler comme Bilbon dans le palais de Thranduil, avec respect et... modération ? Laughing )

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Ashva le Sam 2 Fév 2013 - 20:59

Tu ne trouves pas qu'on est mieux, en ce qui nous concerne, avec un toit et pas de prédateur pour manger nos amis... ? Parce que si on t'écoute, ça conduit à ça ^^ Tu vas dire qu'on est moins costaud que si on couchait dehors et qu'on devait être vigilant pour ne pas se faire manger tout cru... Mais voyons les choses en face : on est surtout plus productif. L'art et la culture sont les enfants de cette "protection"... Et on ferait plus de miel si on savait le faire... Alors non je ne suis pas d'accord, mais je vais me taire sinon on va dire que je diverge et que je floude Razz
avatar
Ashva
Arato
Arato

Masculin Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Là où toute aurore s'élève...
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Telimectar le Sam 2 Fév 2013 - 21:44

Certainement pas, usurpateur ! C'est moi le roi du flooooooood Laughing

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Meneldil le Dim 3 Fév 2013 - 9:08

Le tout, Ashva, est à mon sens de savoir trouver un juste milieu : il ne faut pas un mode de vie à la spartiate, mais il ne faut pas non plus surprotéger, sinon comme le dit Teli on s'affaiblit. Mes enfants, je ne les fais pas dormir dehors au prétexte qu'il leur faudrait s'endurcir ; et je leur mets des moustiquaires la nuit, parce qu'ici le paludisme est un vrai danger. En revanche, je les laisse jouer dans la terre et dans les saletés, ce qui horrifie beaucoup de mes amis ; mais à force de côtoyer des microbes, ils sont moins souvent malades.

Tu vois, je crois que l'essentiel est là, dans cet équilibre. Je pense que c'est pareil pour les abeilles, il faut les protéger sans les surprotéger.

Après, je pense qu'on pourrait (et devrait) augmenter énormément les quantités de ruches, pour pouvoir dégager des surplus de miel, et faire un peu d'hydromel (boisson délicieuse dont, personnellement, j'aurais du mal à me passer ^^). Mais bon, là encore, c'est une question d'échelle : dégager des surplus serait plus probable dans une société à l'échelle de Tol Ardor qu'à une société à l'échelle de Nilda.

N'oublions pas cependant que depuis le Moyen-âge, on a trouvé d'autres sources de sucre, comme la betterave.
avatar
Meneldil
Arquen
Arquen

Masculin Nombre de messages : 708
Age : 34
Localisation : Mayotte
Emploi/loisirs : Prof d'histoire-géo
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tol-ardor.org/1Accueil.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Telimectar le Dim 3 Fév 2013 - 9:21

trop technique l'épuration du sucre de la betterave : tout au plus peut on en tirer de la mélasse Laughing mais pour le goût, je préfère vraiment le miel, voire même la réglisse, bien qu'elle ne "sucre" pas ^^

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Meneldil le Dim 3 Fév 2013 - 9:49

Pour info, on savait extraire le sucre de la betterave en 1747... Technique, peut-être, mais certainement faisable. Question d'échelle, là encore ? Wink
avatar
Meneldil
Arquen
Arquen

Masculin Nombre de messages : 708
Age : 34
Localisation : Mayotte
Emploi/loisirs : Prof d'histoire-géo
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tol-ardor.org/1Accueil.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Ashva le Dim 3 Fév 2013 - 10:12

Oui mais je préfère ne pas savoir quel goût elle avait !! Mais dans tous les cas rien ne vaut le miel (tant que la canne à sucre ne poussera pas chez nous).

Autrement je suis d'accord avec toi sur ton juste milieu, j'ai également la même façon de penser...

(Oh Teli, si tu es le roi du flood alors j'en connais certaines qui sont impératrices Razz)
avatar
Ashva
Arato
Arato

Masculin Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Là où toute aurore s'élève...
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: digression sur les abeilles gentilles et le bienfait des prédateurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum