De la propriété privée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la propriété privée

Message  Telimectar le Lun 8 Déc 2008 - 1:08

Pour commencer, revoyons ce que dit le texe de base:

La propriété privée ne peut pas être foncière hors de l’habitation. Est considéré comme propriété privée viagère un terrain que donne la communauté à chaque homme (ou femme) le temps de sa vie, à sa majorité, mais qui ne saurait dépasser ce qu’il pourrait cultiver de ses mains (à fixer: 50 ares?, 25 ares?) (ou encore un hectare par feu?)

La plus grande partie des terres cultivées appartient à la communauté, et doit servir à fournir aux citoyens leur alimentation végétale de base redistribuée par le préfet, ainsi qu‘entretenir les éventuels troupeaux: mouton, vache, cheval, chèvre, âne et certains animaux de basse-cour nous sembleraient utiles.

Ainsi, la propriété privée existes, mais elle serait limitée dans le temps et limitée dans sa superficie pour ce qui est de la terre.
Elle doit servir à moduler les productions alimentaires de base fournies par les magistrats, qui seront assez classiques, ainsi que faire pousser des choses plus personelles (moi par exemple j'adore le carvi et le cerfeuil Wink ) ou servir de pâturage pour des élevages personnels etc.

Pour ce qui est des biens, ils seront liés à l'individu, puis à son Feu (le concept est important)

Il faut y voir une émulation saine, un gage certain de dignité et de fierté au sein de la cité, poussant les citoyens toujours bien faire
Le patrimoine de chaque citoyen est réparti à la mort de celui-ci entre tous les habitants du Feu, sauf si un testament à été établi et qu’il donne des instructions particulières.
Ainsi, le travail d’une vie reste entièrement dans un Feu, et chaque Feu s’enrichira les générations passant

Ainsi la possession materielle n'est pas entravée, car elle est sécurisante, construit la personalité, et d'une certaine manière, pousse à se dépasser (paradoxal, mais on passe au dela de l'individu via les Feux)
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la propriété privée

Message  Meneldil le Lun 9 Fév 2009 - 1:04

Pour ma part, je pense qu'on ne doit posséder que ce qu'on habite ou exploite soi-même.
avatar
Meneldil
Arquen
Arquen

Masculin Nombre de messages : 708
Age : 34
Localisation : Mayotte
Emploi/loisirs : Prof d'histoire-géo
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tol-ardor.org/1Accueil.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la propriété privée

Message  Telimectar le Dim 20 Déc 2009 - 23:48

Up du topic pour que nous ayons une remise sur table de ce fondamental (où dumoins que tout le monde soit rassuré sur cet aspect qui touche à notre intimité).

Pour aider et définir, je met ici une page "libertaire" dont l'analyse me semble pertinente.

La propriété privée

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la propriété privée

Message  Ashva le Lun 21 Déc 2009 - 8:37

Je rejoins bien ce que tu as dit, mais à quelques points près... Il faudrait y inclure la possession de groupe, par exemple, trois propriétaires de chevaux qui souhaitent réserver une pâture à leur usage exclusif. Et il faudrait aussi une possession "sacrée" de certains lieux, où un gardien est nommé pour limiter leur usage (parce que ce seraient des lieux énergétiques particuliers, ou des endroits naturellement fragiles).
avatar
Ashva
Arato
Arato

Masculin Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Là où toute aurore s'élève...
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la propriété privée

Message  Telimectar le Mar 22 Déc 2009 - 14:44

Effectivement...rien ne doit s'opposer à la possession groupée (elle est évoquée dans la charte, concernant les animaux je crois). Qu'elle concerne un outil/machine, un animal, ou quelque autre bien mobilier. Toutefois il faudra toujours bien prendre garde à ne pas faire posséder par des groupes des choses qui peuvent avoir une utilité pour tous : dans ce cas là, la possession doit être communautaire (une balançoire comme chez toi Ashva XD ).

Pour le cas que tu évoque, la pâture du cheval "groupé" doit logiquement être décomptée du terrain "viager" des trois personnes, et non du domaine commun? Si le cheval à en sus de l'intérêt particulier une utilité pour la communauté, qu'on prenne alors également une part des pâture sur les terres communautaires...?
Et si jamais ce cheval à principalement une occupation en rapport avec la communauté (une activité pour tous, aide aux champs etc.) alors que les pâturages soient entièrement pris sur le domaine communautaire...

Pour la possession "sacrée", loin de toute connotation religieuse, je pense que l'idée est juste : j'avais envisagé dans un même ordre d'idée de mettre en oeuvre, à un état final de la cité (par ce que c'est un corps partiellement improductif que l'on ne peut soutenir dès le début), un petit corps de "garde-forêt", dont l'utilité est de garder les "frontières" de la cité, tout en veillant à ce que l'intégrité des "eschatiaï" (confins laissés sauvages) soit respectée.
où un gardien est nommé pour limiter leur usage (parce que ce seraient des lieux énergétiques particuliers, ou des endroits naturellement fragiles)
Pour ma part, je n'y vois donc aucun inconvénient.

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la propriété privée

Message  Ashva le Mer 23 Déc 2009 - 9:21

Entièrement d'accord !

Sauf que je crains que des pâtures trop communautaires entraînent des dissenssions en dehors du printemps où l'herbe est vraiment abondante. Et on ne peut pas retirer un hectare de pâture à 50 ares du terrain viager personnel...
avatar
Ashva
Arato
Arato

Masculin Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Là où toute aurore s'élève...
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la propriété privée

Message  Telimectar le Mer 23 Déc 2009 - 12:40

meuh! XD

un cheval, trois personnes : 2 hectares pour le cheval, sur "3"hectares{le terrain viager n'a pas été strictement défini à 50 ares, ou 1hectare (ha) : et le terrain qu'un homme peut cultiver à lui seul avec nos moyens, c'est 1 ha. chacun pouvant cultiver/réclamer le terrain dont il peut s'occuper, on peut donc se permettre d'aller jusqu'à 1 ha, mais c'est toujours selon les gens : certains ne pourront s'occuper que difficilement de 3 ares XD }. il reste 33 ares à chacun des trois (ce qui reste bien) et le cheval aura ce qu'il faut pour rester bien content (2ha comprenant plusieurs prés assez grands pour qu'il galope, dont une pour la fauche). tout est bon non?

Et logiquement, une personne seule ne peut que difficilement avoir un cheval (c'est ça aussi la décroissance : on réduit son impact et cela ne va pas sans quelques sacrifices - qui n'en sont pas réellement)

et pour les prés communautaire, je me suis certainement mal fait comprendre : ce n'est pas un"pré communautaire", mais des parcelles des terres communautaires (qui sont exploitée pour nourrir tout le monde) dévolues à tel ou tel animal (et de la dimension nécessaire à sa bonne santé) qui procure un bénéfice à la communauté : ainsi c'est un pré extensible fonction du cheptel communautaire. Bien sûr cela limite la taille du cheptel au strict nécessaire, mais cela sera débattu par tous en assemblée, lorsqu'il sera question d'acquérir un animal, et je fais confiance aux bonnes gens pour garder un bon équilibre entre terres cultivées et pâtures

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la propriété privée

Message  Ashva le Mer 23 Déc 2009 - 12:59

Bah oui, moi je pensais à trois personnes qui ont chacune un cheval ^^

C'est d'accord.
avatar
Ashva
Arato
Arato

Masculin Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Là où toute aurore s'élève...
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la propriété privée

Message  Telimectar le Mer 23 Déc 2009 - 21:05

Hum vrai...trois chevaux...c'est vraiment très onereux (dit le comptable XD) mais pourquoi pas, si chacun a le temps et les finances (à défaut de l'utilité XD)

_________________
Les contradictions, les incartades, la méfiance joyeuse, la moquerie sont toujours signes de santé : toute espèce d’absolu relève de la pathologie. F. Nietzsch
avatar
Telimectar
Curateur de la Salle

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 34
Localisation : An Tirismar
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la propriété privée

Message  Ashva le Jeu 24 Déc 2009 - 8:47

C'est beaucoup de temps, mais pas forcément onéreux... Un cheval bien soigné est un cheval en bonne santé, et il suffit de suivre une formation en maréchalerie pour s'occuper soi-même des pieds. Quand au matériel de harnachement, je n'en utilise pas ^^

(Je sais, je suis désespérant... Non content de débrayer tes sujets sur les sujets équestres, moi je serai plutôt partisan de trois chevaux pour moi tout seul... Ben oui, comme ça je sais qu'ils peuvent copiner quand je ne suis pas là, ils peuvent encore se soutenir mutuellement s'il arrive malheur à l'un d'entre eux, et puis si un ou deux n'a pas envie de travailler, jouer ou chevaucher avec moi, il en restera toujours au moin un d'enthousiaste... Rolling Eyes )
avatar
Ashva
Arato
Arato

Masculin Nombre de messages : 275
Age : 35
Localisation : Là où toute aurore s'élève...
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la propriété privée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum